Register Monday | April 6 | 2020

Les Cris

A photo essay.

Dans la ruelle habituellement calme, les débris d’une démolition récente jonchent le sol. Les revêtements en vinyle des nouveaux condominiums scintillent. Ces constructions, dont les murs sentent encore la fraicheur d’une peinture bas de gamme, s’imposent sans qu’elles ne soient désirées.

Une clôture de bois, plus loin, fléchit sous le poids des vignes envahissantes, délaissées par des locataires qui ne voient pas l’intérêt de s’investir dans un bien négligé par son propriétaire. Quelques fiers occupants plantent les fleurs au printemps et couvrent les arbustes à l’automne. On devine une histoire dans le regard de l’un ou la gestuelle de l’autre, mais aussi dans la colère des plus radicaux qui scandent très haut leur mécontentement et réclament les titres d’une propriété symbolique, fondée sur la durée de l’occupation. La ville se transforme et la résistance s’organise de toutes sortes ...

Subscription Required!

Already have a subscription? Try logging in.